Selon une étude américaine, le mois d'août 2014 a été le plus chaud sur la planète depuis 1880. Un record qui a des effets catastrophiques au Pakistan: les glaciers fondent à une vitesse alarmante, causant des inondations, des déplacements de population, et même des sécheresses à long terme.