Après cinquante jours de guerre dans la bande de Gaza, les habitants se retrouvent à vivre au milieu des décombres. Tentes, mobile homes ou ruines: les Gazaouis vivent et dorment où ils peuvent, avec l'angoisse que le provisoire ne devienne permanent.