La Grande-Bretagne a revu ses prévisions de croissance à la hausse pour 2013 et 2014. Malgré tout, le ministre des Finances insiste sur la nécessité de poursuivre les réformes structurelles.