Grâce à une croissance économique vigoureuse, le taux de chômage est descendu à 6,8% au Royaume-Uni au premier trimestre. C'est son niveau le plus bas depuis janvier 2009.