Le message du nouveau Premier Ministre grec Alexis Tsipras est clair: la Grèce entend renégocier les conditions du plan de sauvetage qu'elle suit depuis 2010. A commencer par le remboursement de la dette publique qui s'élève 321,7 milliards d'euros et handicape sérieusement la reprise économique.