La Grèce pourrait recevoir une nouvelle aide financière. Mais plus petite cette fois, car destinée à rembourser ses dettes privées. Une aide qui ne serait pas assortie de mesures d'austérité.