Après l'euphorie, place au concret pour le tout nouveau gouvernement grec anti-austérité. Au menu du premier conseil des ministres: la définition des deux grandes priorités: améliorer la vie quotidienne des Grecs et renégocier la dette du pays.