Tensions sociales chez Wibra. Vingt-et-un magasins de l'enseigne de prêt à porter bon marché sont restés portes closes ce vendredi. A l'appel des syndicats, le personnel demande des garanties sur son avenir. Placé en PRJ, Wibra envisagerait de ne poursuivre ses activités qu'avec 30 magasins sur 81. Les syndicats craignent qu'une faillite ne soit prononcée pour les magasins non repris.