Trente pourcent des employés du secteur privé reçoivent un bonus alors que dans le non-marchand cela ne concerne que 1,5 % des employés.