De son côté, l'administration Trump a critiqué l'OMC, la jugeant inadéquate pour mettre fin aux pratiques commerciales de la Chine jugées déloyales.