Le constructeur de moto va devoir payer une amende de 12 millions de dollars pour avoir vendu des accessoires qui rendent ses motos non conformes avec les normes anti-pollution.