Ce premier trimestre, les Belges étaient nombreux à se tourner vers la brique. Plus 9,4% par rapport au trimestre précédent. Un chiffre du baromètre des notaires qui reflète l'évolution des signatures de compromis de ventes.