Un journaliste du Morgen accuse Electrabel d'avoir profité de la baisse de la TVA sur l'électricité de 21% à 6% pour revoir ses tarifs à la hausse. Le fournisseur dément, mais Johan Vande Lanotte monte au créneau.