Il n'est pas possible de déshériter ses héritiers directs et s'il n'en sera pas question à l'avenir. Mais un projet de loi introduit au Sénat prévoit tout de même d'accorder plus de liberté dans la répartition de ses biens.