Le constructeur d'automobiles nippon, a annoncé lundi le départ surprise de son CEO, Takanobu Ito. Le groupe traverse un moment difficile. Honda a notamment dû convoquer au garage 13 millions de véhicules ces dernières années.