Après Nissan hier, c'était aujourd'hui au tour de Honda de relever ses prévisions annuelles. Le constructeur automobile japonais table désormais sur un bénéfice net de 670 milliards de yens, contre les 555 milliards initialement prévus.