Une mouvance politique d'un genre nouveau apparaît à Hong Kong: le "localisme", qui n'hésite pas à prôner la violence pour défendre le mode de vie de l'ancienne colonnie britannique face à Pékin.