En pleine crise sanitaire la demande en jeux vidéo explose à Hong Kong et les prix flambent.