Ébranlée par des scandales retentissants et des résultats financiers décevants, la banque HSBC a annoncé mardi qu'elle se séparait de presque 50.000 employés dans le cadre d'un plan de restructuration planétaire qui l'ancrera encore davantage en Asie.