Les investisseurs belges n'aiment ni l'incertitude, ni la volatilité en bourse. Selon une étude commandée par la société de gestion Shroders, 80% d'entre eux ont modifié le profil de risque de leur portefeuille au cours de la période de volatilité des marchés en 2018. Des investisseurs qui se défont également trop vite de leurs positions pour qu'elles soient véritablement rentables.