Après une action lundi passé devant le siège d'IBM Belgique, les syndicats réunis en front commun ont été reçus au cabinet du Ministre Dermagne ce vendredi. Ils s'inquiètent des méthodes d'IBM . Et demandent une révision de la Loi Renault.