"Tout faire pour sauver l'euro": d'une phrase, le président de la BCE Mario Draghi a marqué il y a un an un tournant dans la crise de la dette suffisant à convaincre les marchés qu'il était vain de spéculer sur un éclatement de l'union monétaire.