Ralentissement de l'activité sur le marché immobilier en Belgique. Selon Immotheker, le nombre de transactions a diminué de 7,8% au cours de ces cinq premiers mois de l'année, par rapport à la même période l'an dernier.