Les prix de l'immobilier pourraient baisser de 2% cette année. C'est la prévision d'ING Belgique. La banque s'attend à une forte baisse du nombre de transactions ce premier semestre, suivie d'une reprise en seconde moitié d'année.