La proposition de loi du PS visant à prélever un impôt sur les grands patrimoines pourrait générer des rendements oscillant entre 727,72 millions d'euros et 2,295 milliards d'euros, selon les hypothèses retenues par la Cour des comptes.