L'incertitude domine sur l'avenir de l'économie argentine, malgré l'allègement du contrôle sur le marché des changes et la stabilisation du peso, qui a perdu 14% de sa valeur en deux jours. La Banque centrale pourrait intervenir et l'inflation reste galopante.