Pendant des siècles, il a été impossible pour les habitants de certains villages du nord de l'Inde de se marier avec le partenaire de leur choix. Mais une pénurie de femmes dans la région a conduit le conseil local à autoriser pour la première fois les unions entre des habitants de villages voisins, y compris de castes différentes.