Les Ecossais ont voté non à l'indépendance lors d'un référendum historique marqué par une participation massive à hauteur de l'enjeu historique. La victoire confortable du non a été définitivement établie après dépouillement de 30 des 32 circonscriptions. Le non recueillait alors 55,2% des suffrages et le oui 44,85%.