A -0,2%, la zone euro connaît une inflation négative en février qui fait craindre à certains économistes des scénarios difficiles pour les particuliers.