Avec un total de 259,3 millions d'euros en 2012, le marché du livre a baissé d'1,5% par rapport à 2011. Trois raisons identifiées: la baisse du nombre de "grands lecteurs", la multiplication de nouvelles formes de loisir auprès des jeunes, et surtout, internet.