La Russie vient d'être condamnée par la cour d'arbitrage de La Haye à verser 50 milliards de dollars d'indemnité aux ex-actionnaires majoritaires de la compagnie pétrolière Ioukos. Un record dans l'histoire de la justice commerciale internationale. Démantelée, Ioukos avait été transmise en grande partie à Rosneft, géant pétrolier public dirigé par un ancien collaborateur de Vladimir Poutine.