L'Irak est l'un des premiers producteurs mondiaux de pétrole. Et pourtant le pays ne fournit pas assez d'électricité. Les groupes électrogènes pullulent donc un peu partout, seul moyen de pallier les manques du réseau public.