Autrefois modèle en matière de droits des femmes, l'Irak est aujourd'hui critiquée pour les discriminations et les violences que subissent les Irakiennes, une situation au coeur des programmes des candidates aux élections législatives du 30 avril.