Hassan Rohani est officiellement devenu septième président d'Iran ce dimanche. Présenté comme un modéré, il a prôné l'ouverture dans son discours devant le Parlement, avec un but: relancer une économie épuisée par les sanctions internationales.