C'est samedi que le nouveau président iranien, le modéré Hassan Rohani, prend ses fonctions. Il succède au conservateur Mahmoud Ahmadinejad, dont les huit années de présidence ont été marquées par de nombreuses tensions avec l'Occident, en particulier sur le dossier controversé du nucléaire.