Les marchés ont sanctionné la décision de Silvio Berlusconi de retirer du gouvernement les cinq ministres de son parti. Le Premier ministre italien, Enrico Letta, entend poser la question de confiance, mercredi, devant le Parlement. But: reformer un gouvernement, sans passer par les élections.