1,5 tonne d'ivoire détruite. Une opération menée au musée de l'Afrique pour dénoncer l'explosion du trafic illégal. La demande d'or blanc et les spéculations font grimper les prix et menacent la survie de l'espèce.