Les deux premiers piliers du programme de Shinzo Abe pour relancer l'économie japonaise et mettre un terme à la déflation semblent pour l'instant fonctionner. Reste le plus difficile à accomplir: les réformes structurelles et l'augmentation des salaires.