La Banque du Japon a décidé d'assouplir davantage sa politique monétaire, en augmentant son programme de rachat d'actifs. Elle espère ainsi relancer sa croissance, toujours en berne. Alors que le spectre de la déflation plane toujours sur le pays.