La société qui a jadis inventé Pac-Man administre aujourd'hui un centre thérapeutique pour personnes âgées équipé de bornes de jeux d'arcade, un exemple de plus de la ruée des fabriquants de jeux vidéos nippons vers le marché du troisième âge.