1%. C'est le taux de croissance du Japon au premier trimestre. L'estimation povisoire indiquait 0,9%. C'est donc d'une révision à la hausse dont il s'agit grâce aux investissements des entreprises moins mauvais que prévu.