Fin de parcours postal pour Johnny Thijs. L'administrateur délégué de bpost a fait savoir ce lundi qu'il ne serait pas candidat à sa propre succession. Il a donc préféré quitter la société plutôt que de voir son salaire raboté de 1,12 million d'euros par an à 650.000 euros maximum.