C'est dans le vert que KBC termine la première moitié de l'année, avec un bénéfice net de plus d'un milliard d'euros, contre une perte de 160 millions l'an dernier à la même période. Mais la base de comparaison est favorable.