Les craintes d'hier sont devenues réalité. KBC a annoncé la suppression de 1.400 emplois. Aucun licenciement collectif néanmois. Côté syndical, on se montre circonspect.