Confronté à des problèmes de livraison, KFC se voit contraint de fermer temporairement près d'un tiers de ses restaurants au Royaume-Uni. Les syndicats dénoncent la politique de bas coûts pratiquée par la direction.