Après plusieurs mois de travail et de négociations, l'accord-cadre du secteur non-marchand est désormais signé. Gouvernement, administrations et partenaires sociaux se sont accordés sur la répartition de l'enveloppe de 260 millions d'euros. De quoi soutenir financièrement et durablement ces secteurs qui aident et soignent les autres