L'accord entre la Grèce et ses créanciers devait être voté mercredi au Parlement grec. Pendant ce temps, la Commission européenne a proposé le recours à un fonds communautaire comme solution pour un financement d'urgence de la Grèce.