Les Belges revendent de plus en plus leurs biens contre de l'argent cash. A tel point que les enseignes spécialisées dans le dépôt-vente réorientent peu à peu leur stratégie en conséquence, élargissant ainsi leur gamme de produits et leur clientèle.