Selon une étude de la Febiac, un automobiliste sur trois ne sait plus à quel saint se vouer au moment d'acheter une nouvelle voiture. En cause : l'imprécision et la confusion qui règnent à propos des taxes et des primes sur les différents types de carburants. Un acheteur sur six en vient même à reporter sa décision.