62,5 milliards de plus, soit 218,5 milliards d'euros pour soutenir sa relance. Ancienne championne de l'austérité budgétaire, l'Allemagne devient le plus grand dépensier de la zone euro pour sortir de la crise post- Covid 19